Tag Archive | "Suisse"

Le rap suisse se réveille


La Suisse est un petit pays et l’univers musical n’y est pas beaucoup développé, et encore moins le monde du rap. On ne peut pas comparer à l’Angleterre, à la France ou encore aux Etats-Unis qui sont les meilleurs dans ce domaine. Il est ainsi difficile pour les jeunes talents de percer.

Il suffit  cependant d’être bon et surtout de savoir comment s’y prendre. La preuve est Stress, le rappeur suisse qui a su  faire sa place. Il a signé chez Universal, il vend ses disques, il est invité dans beaucoup de concerts différents.  Que demander de plus ?

Seulement il n’est pas le seul. Un autre rappeur, black cette fois, fait une entrée fracassante. C’est bien sûr Erikson qui a signé chez Violator, Anarchy Entertainment à New York. Le producteur du son est Hajra Berat de Do-missile Prod. Il nous raconte qu’un jour il travaillait sur de nouveaux morceaux et que Erikson l’a entendu. Il a été inspiré et a écrit son nouveau texte sur se son. Ensuite, le rappeur est allé tourner son clip en Thaïlande à Phuket cet hiver. Ce nouveau clip annonce son nouvel album qui va sortir bientôt.  Le premier single s’appelle donc « Up » et Erikson veut, avec son nouvel album, conquérir le marché français.

http://www.20min.ch/ro/entertainment/people/story/23790825

L’image vient du site de 2omin.ch

Posted in BusinessComments (0)

Vanessa Pittet, espoir du football suisse.


Originaire de Romont, Vanessa Pittet (à droite sur la photo), étudiante en quatrième année au Collège du Sud, évolue au FC Yverdon (LNA) depuis près de trois ans. Le football féminin n’est pas très connu, pourtant de plus en plus de jeunes filles s’y adonnent. Rencontre avec une charmante footballeuse « née sur un terrain de foot ».

Comment t’est venue la passion pour le football ?

Depuis toute petite, je baigne dans ce milieu. A l’âge de 6 ans, je faisais déjà partie d’une équipe : FC Vuisternens/Mézières. Un de mes oncles, Joël Descloux, a joué en LNA (actuellement : la Super ligue) à Young Boys. Je suivais presque tous ses matchs !

Le foot, c’est un sport de mecs, non ?

C’est totalement faux! Il est vrai, le football féminin n’est vraiment pas populaire chez nous. On ne peut lire aucun article à ce sujet dans les journaux et les reportages TV sont inexistants ! Néanmoins, le football féminin suisse commence à se faire connaître et devient de plus en plus répandu. Plusieurs clubs comptent désormais une équipe féminine. Dans d’autres pays, tels que les Etats-Unis, la Suède ou encore l’Allemagne, ce sport à connotation masculine a déjà connu une forte évolution. Les joueuses peuvent espérer gagner leur vie grâce à leur passion et devenir ainsi professionnelles.

Désormais, tu joues sous les couleurs d’Yverdon, en LNA. Comment es-tu arrivée à ce niveau ?

Ma toute première équipe était le FC Vuisternens/Mézières. J’y ai joué neuf ans, dans une équipe masculine. A quinze ans, j’ai intégré l’équipe féminine qui évolue en 1ère Ligue. De plus, j’ai eu la chance de faire partie des sélections fribourgeoises des moins de 16 ans. Ceci m’a permis de progresser et de jouer contre des équipes d’autres cantons. J’ai beaucoup appris.  Puis, j’ai entendu qu’Yverdon était en train de créer une équipe féminine des moins de 18 ans. J’ai saisi l’occasion. J’ai passé quelques tests et je les ai réussis : l’entraîneur m’a pris dans l’équipe. Cela fait un peu moins de trois ans que je joue avec Yverdon.

Ecole et football, c’est gérable ?

Au début, j’ai ramé. Il a fallu quelque temps pour m’organiser entre les entraînements et les devoirs. C’était difficile. Toutefois, j’y suis arrivée et aujourd’hui, je gère plutôt bien. Je m’entraîne quatre fois par semaine à Yverdon et chaque week-end j’ai un match. Je consacre environ 20h par semaine à mon sport. En ce qui concerne l’école, je travaille le maximum pendant les week-ends. Durant la semaine, j’ai également quelques heures blanches que j’utilise afin d’avancer dans mes devoirs. En effet, lorsque je rentre de l’entraînement, il est souvent 22h. Je soupe, puis je termine mes devoirs. Il m’arrive aussi de devoir travailler dans le bus. C’est nettement moins agréable. Il y a énormément de bruit, j’ai de la peine à me concentrer. En résumé, école et sport sont deux choses totalement compatibles du moment qu’on sait s’organiser !

Comment envisages-tu ton avenir ?

J’ai comme projet de partir en Suisse allemande ou en Allemagne après le BAC. Tout en apprenant la langue, je m’entraînerais. L’idéal serait de trouver une équipe en Allemagne. Le niveau est plus élevé qu’en Suisse et j’aurais la possibilité de jouer en semi-professionnelle. Après, si je veux vivre agréablement de ma passion, il me faudrait aller en Suède ou aux Etats-Unis. Pour le moment, ce n’est pas mon objectif. Je vise l’Allemagne et après, j’attends de voir ce que la vie me réserve !

Ton plus mauvais souvenir ?

L’élimination aux tirs au but en demi finale de la Coupe Suisse. J’ai raté mon tir. Nous étions à deux doigts de jouer la finale à Berne et peut-être de devenir championnes suisses !

Et ton plus beau ?

Lorsque le téléphone a sonné pour m’annoncer que j’allais participer à un camp d’entraînement avec l’équipe suisse  des M19. C’était en été 2008. Depuis le temps que je rêvais d’entrer en équipe nationale. Avec cette équipe , j’ai beaucoup voyagé. Nous sommes allées jouer en Russie, en Serbie, en Irlande et en juillet 09, j’ai participé à l’EURO féminin en Biélorussie. Finalement, j’espère être convoquée pour la Coupe du Monde M20 qui aura lieu en Allemagne, en juillet prochain.

FR

Posted in Actu, Arabie, SportComments (1)

Deux ados s’introduisent dans un centre commercial pour voler… des images Panini !


Nous sommes dimanche 7 mars 2010, il fait froid dehors, la bise souffle… Que pourrait-on bien faire pour ne pas s’ennuyer à la maison? Deux ados de 13 et 14 ans ont trouvé une réponse assez étonnante à cette question: ils ont tenté de s’introduire dans un centre commercial de Thoune afin de s’emparer d’une collection de vignettes « Panini » des stars du football.

Attention ! Ne vole pas qui veut, et les deux ados le savent : ils ont pris leurs précautions pour ce casse mémorable! Malheureusement pour eux, leur plan était presque parfait… Equipés de gants et de cagoules, ils se sont glissés sous une grille avant de se faufiler dans une gaine de ventilation pour enfin parvenir à la salle de stockage des inestimables vignettes. Seul « hic », les deux apprentis braqueurs avaient juste oublié…l’alarme du centre commercial.

Les policiers sont donc rapidement venus interpeller les malfrats sur les lieux de leur forfait, avant de les remettre à leurs parents. L’histoire ne dit pas si les deux ados comptaient garder ces vignettes pour eux, ou les mettre sur le marché des transferts… Sachant que Cristiano Ronaldo vaut près de 160 millions de francs, les deux compères sont peut-être passés tout près de la fortune…ou pas !

Lepost.fr / RTL / Jérémy Rico

Posted in Actu, Lu et vu ailleurs, SportComments (0)

Olivia Nobs offre une nouvelle médaille à la Suisse !


Et de quatre pour la Suisse ! Après trois médailles d’or (Amman, Défago et Colagna), c’est une médaille de bronze qu’apporte Olivia Nobs à la Suisse.

C’est à Cypress Mountain, dans l’épreuve de boardercross que la Chaux-de-Fonnière a fait ses preuves. Au coude à coude durant toute l’épreuve décisive avec la championne du monde, Helene Olafsen (NOR), la Neuchâteloise a dû se battre jusqu’au bout pour décrocher un podium. La descente n’a pas été facile. En effet, Olivia Nobs a risqué l’élimination sur l’avant-dernier saut lorsque la concurrente norvégienne manquait de la percuter.

Olivia Nobs peut désormais ajouter à son palmarès, qui compte notamment trois victoires en coupe du monde, sa troisième place olympique.

www.tsr.ch / FR

Posted in Actu, SportComments (0)

 » Au secours !! une grenouille dans ma salade !! »


Dans le canton de Saint-Gall, une femme ouvrant impatiemment sa salade achetée au supermarché découvrit avec grand étonnement qu’une grenouille y avait fait son logis;

Après avoir appelé les forces de l’ordre,  la femme raconte que la grenouille en question mesurait environ 3 centimètres de large et qu’elle avait été découverte à travers les feuilles de sa salade. Selon les experts du musée d’histoire naturelle auxquels les forces de l’ordre ont immédiatement confié l’animal, elle tirerait ses origines de la France.

Drôle d’histoire pour une grenouille qui, après avoir traversé un pays dans une barquette de salade, s’est vue se faire enfermer « en quarantaine » par la Belga pour enfin rejoindre ses cousines grenouilles dans le terrarium d’une école !

(informations sur http://fr.news.yahoo.com)

Angélique K.

Posted in Entretien, NetBuzzComments (0)

Qui donnera l’alerte?


Depuis le 1er janvier 2010, la Suisse dispose d’un dispositif national en cas d’enlèvement d’enfant. Ce système, qui a fait ses preuves aux Etats-Unis, en France et au Canada, permettra dorénavant la diffusion rapide d’un message d’alerte.

La petit Ylenia qui avait été enlevée le 31 juillet 2007 à la piscine d’Appenzell, avait été retrouvée morte le 15 septembre, c’est-à-dire 47 jours après sa disparition.
Ce drame avait marqué les suisses et il a grandement contribué à la mise en place de ce système entré en vigueur le 1er janvier.

A ceci s’ajoute le meurtre de Lucie, une jeune fille au pair fribourgeoise de 16 ans dont la disparition avait été signalée près de Zurich, a montré la nécessité de créer une nouvelle forme d’alerte en cas d’enlèvement. Les parents même de Lucie, en particulier sa mère, Nicole Trezzini qui est une enseignante de géographie au collège du Sud à Bulle, avait mis en avant ce projet d’alerte qui lui semblait être indispensable.

Déroulement

Désormais, dès qu’une police cantonale recevra un avis d’enlèvement, ou qu’elle soupçonnera un tel acte, elle en fera part à l’Office fédéral de la police (fedpol) à Berne. C’est ce dernier qui se chargera ensuite de diffuser un message d’alerte relayé par les médias nationaux, les CFF, les services routiers et les plus grands aéroports du pays.

Les premières heures qui suivent la disparition d’une personne peuvent en effet être décisives pour sauver une victime d’enlèvement. «C’est à ce moment que les chances de rencontrer par hasard le kidnappeur et sa victime sur une route ou dans un lieu public sont les plus importantes.» dit Roger Schneeberger, secrétaire général de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP). Il estime de plus qu’il ne faut pas enclencher le système d’alerte trop souvent cas il pourrait perdre toute son efficacité, c’est-à-dire que l’alerte enlèvement ne sera déclenché que «si l’enfant est vraisemblablement en danger, et pas dans le cas d’une simple disparition».

Swiss info

Posted in BusinessComments (0)

Terre battue pour la Suisse


Lors du premier tour de la coupe Davis de tennis messieurs, l’Espagne a choisi, sans surprise, d’affronter la Suisse sur terre battue. La partie se déroulera à Logroño du 5 au 7 mars 2010 dans un stade pouvant comprendre 11’000 personnes.

L’Espagne rencontrera la Suisse à Logroño (Province de la Rioja), sur terre battue, au premier tour de la Coupe Davis 2010 (5 au 7 mars), a annoncé la Fédération espagnole. L’équipe tenante du titre aura en face d’elle une formation diminuée par l’absence de Roger Federer.

Stanislas Wawrinka est quant à lui incertain. Le Vaudois est en effet dans l’attente d’un heureux événement. Si «Stan» devait lui aussi déclarer forfait, Nadal et Consorts pourraient ainsi avoir à défier le redoutable quatuor Chiudinelli-Lammer-Allegro-Bohli.

 

L’Espagne quasi imbattable chez elle

L’Espagne, qui a battu la République tchèque 5-0 en finale de l’édition 2009 sur la terre battue de Barcelone, accueillera également la Suisse sur surface ocre. A Logroño, les Helvètes seront reçus dans une arène de 11’000 places à toit rétractable, appelée «Plaza de Toros de Ribera».

Les Ibères restent sur 18 succès consécutifs à domicile. La dernière défaite enregistrée sur leurs terres date de 1999 et un succès du Brésil à Lerida (3-2). La Suisse a quant à elle un bilan largement déficitaire face au double tenant de l’épreuve, les Espagnols ayant gagné à quatre reprises contre un seul succès helvétique. Le vainqueur de ce premier tour jouera ensuite face au gagnant du duel entre la France et l’Allemagne.

agences/alt/OD

Posted in Actu, SportComments (0)

Consternation : aucun point marqué par les slalomeuses suisses !


Les slalomeuses helvétiques ont touché le fond à Lienz (Aut). Lors d’une course marquée par le retour triomphal de l’Autrichienne Marlies Schild, aucune des huit Suissesses engagées n’a marqué le moindre point.

Dans cette déroute générale, les protégées d’Hugues Ansermoz se sont divisées en deux camps: les éliminées (Bonjour, Hangl, Feierabend, Camastral) et les non-qualifiées (Grand, Pünchera, Abderhalden, Good). Bref, au lieu de se révolter, les Suissesses ont continué de sombrer en Autriche.

Lors du dernier slalom de Lienz, il y a pile deux ans, pas moins de six Suissesses avaient engrangé des points. Ansermoz pouvait alors s’émerveiller de bénéficier d’une équipe pleine de promesses. Néanmoins, aujourd’hui, c’est la galère pour l’entraîneur vaudois : les slalomeuses n’ont pas fait mieux qu’un 17e rang cet hiver (Aline Bonjour à Aspen). «Deux ans plus tard, nous sommes à nouveau au fond du trou. Et ce, même si nous ne pensions pas pouvoir aller plus bas», a reconnu Ansermoz.

Selon le coach des Diablerets, l’absence de la leader Sandra Gini (ligament croisé déchiré) est une des causes de l’effondrement de l’équipe. Tout comme le retard pris cet été par plusieurs autres skieuses, victimes de divers pépins physiques durant leur préparation. A cela s’ajoutent des changements d’entraîneur chez les techniciennes. Autant d’événements qui font que les slalomeuses suisses ont aujourd’hui une confiance proche de zéro.

http://www.lematin.ch/sports / FR

Posted in Actu, SportComments (0)

“Minarets suisses”, au Sénégal aussi le débat fait rage


La « votation » suisse en faveur de l’interdiction des minarets dans la confédération helvétique a provoqué beaucoup de débats jusqu’au Sénégal. 90 % de la population sénégalaise est musulmane. Et face à une telle décision l’incompréhension de certains Dakarois est grande.

Des Sénégalais se disent que l’Europe a cessé d’être un modèle de tolérance. Et qu’elle devrait s’inspirer du … Sénégal. Comme en témoigne cet éditorial de la journaliste dakaroise Khady Lo :


Français et Suisses, inspirez-vous du modèle sénégalais

Depuis que le quotidien danois Jyllands-Posten a publié 12 caricatures controversées du prophète Mahomet, c’est l’escalade en Europe. Avec l’interdiction de la construction des minarets en Suisse, l’islamophobie a franchi un nouveau palier après les propos du président français Nicolas Sarkozy qui a déclaré persona non grata les musulmanes désireuses de se « barricader » derrière une burqa. Il ne manquerait plus que l’on « bannisse »  les prénoms musulmans du territoire européen.

Il faut se rendre à l’évidence, ce débat sur la burqa et sur les minarets n’est rien d’autre que de l’intolérance. Les Suisses qui ont accepté de voter oui au fameux référendum ne peuvent pas ignorer que l’Islam est la deuxième religion du pays avec près de 3% de la population. Ce référendum est une grave atteinte aux libertés consacrées par la déclaration universelle des droits de l’homme.

Interdire la construction des minarets, c’est ignorer un pan de l’histoire de la Suisse. Même si la majorité des musulmans de ce pays est issue de l’immigration, un minimum d’ouverture aurait permis au peuple helvétique de vivre en harmonie tout en respectant la liberté de culte des uns et des autres.

En quoi des minarets dans le ciel de Genève constituent une menace pour la cohésion de la nation helvétique ?

Vu du Sénégal, ce débat qui fait rage en Europe sur la religion ne manque pas de faire sourire. Le peuple sénégalais constitué de plus de 90% de musulmans ne peut souscrire à ce genre de pratiques.

Au « pays de la Téranga » (Accueil en wolof),  il n’est pas rare de voir des cimetières mixtes où se côtoient des tombes de musulmans, de chrétiens et d’animistes.

Il suffit de faire un tour dans les îles du Saloum ou en Casamance  (Sud du Sénégal où les chrétiens sont particulièrement nombreux) pour s’en convaincre.

La coexistence pacifique entre les différentes religions est l’un des piliers de la nation sénégalaise. Dans une même famille, il arrive qu’on trouve des chrétiens et des musulmans. Français et Suisses n’ont qu’à s’inspirer du modèle sénégalais pour éviter de radicaliser les minorités religieuses.

Khady LO

Posted in Actu, Business, Entretien, ReportageComments (0)

La Suisse, pays des records du Monde…


Le site d’information Swissinfo.ch répertorie chaque lundi les records suisses. En voilà quelques-uns.

Qui n’est pas fier de voir son pays détenir un record du Monde ? La Suisse est ainsi en train de creuser sous le Gothard le plus long tunnel ferroviaire de la planète. Avec 57 kilomètres, il dépassera de 3 kilomètres le tunnel du Seikan au Japon. Mais la Suisse détient aussi des records dans lesquels l’homme n’est pour rien, comme ses 48 sommets de plus de 4000 mètres, chiffre que n’égale aucun pays d’Europe.

Qui ne se réjouit pas de participer à un record du Monde ? En 2007, chaque Suisse a parcouru en moyenne 2103 kilomètres en train, soit 127 de plus que les Japonais. Récemment, la promotion touristique de la Suisse s’est elle aussi emparée des records, en rappelant par exemple que la gare la plus haute d’Europe est au Jungfraujoch, à 3454 mètres d’altitude.

Mais la Suisse détient aussi des records négatifs, sur lesquels nous ne voulions pas faire l’impasse. C’est notamment le cas des dons d’organes. Avec seulement 11,8 donneurs sur un million d’habitants en 2008, le pays est lanterne rouge en Europe.

OTS/PC

Posted in Actu, Business, Entretien, NetBuzz, ReportageComments (0)

Buzz


La vidéo la plus détestée de youtube!


Pour comprendre des clowns japonais, pas besoin de parler leur langue.

Nuage de crème

ENTRE NOUS ET VOUS

DOUBLECREME:CH, site d'information participatif. Envoyez-nous vos informations et vos liens préférés.
Contactez-nous (rubrique: contact) pour proposer:articles, reportages, opinion, manifestations, fête, photos et vidéos...

Competition

avril 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Polls

Quel est votre budget pour votre déguisement de carnaval?

  • Aucun, je ne me déguise pas (48%, 23 Votes)
  • Moins de 20 francs (23%, 11 Votes)
  • Entre 20 et 50 francs (13%, 6 Votes)
  • Entre 50 et 80 francs (10%, 5 Votes)
  • Plus de 80 francs (6%, 3 Votes)

Total des votants: 48

Loading ... Loading ...