Tag Archive | "iPad"

eBooks


Cʼest avec la sortie de lʼiPad dʼApple quʼarrivent sur le marché les eBooks, ces livres électroniques qui peuvent se lire sur diverses plates-formes telles que lʼiPad ou encore le Kindle. A première vue, ce nouveau type de livre comporte plusieurs avantages tels que l’économie dʼencre et de papier. Il est donc bien évident que leur prix sera moins élevé que celui dʼun livre traditionnel. Ceux-ci coûteront pourtant près de 13$ à leur lancement aux USA et ça semble bien plus cher que ce à quoi on pouvait sʼattendre pour des livres non imprimés!

Le New York Times a fait lʼanalyse pour nous! La plupart des grands éditeurs envisagent de vendre leurs livres digitaux entre 13$ et 15$ lors de la sortie de la tablette dʼApple. Cʼest nettement moins que les 26$ généralement prévus pour un livre traditionnel. Ils expliquent que les consommateurs ont développés de fausses attentes vis à vis de ces nouveaux eBooks. Si les coûts dʼimpression sont économisés, restent les coûts indispensables à la production de tout livre comme par exemple les frais liés à la publicité et les aux redevances.

Tout ceci soulève donc la question: mais combien cela coûte-il de produire un livre électronique en comparaison des coûts engendrés par un livre imprimé? Les éditeurs ne réussissent pas à se mettre dʼaccord sur la façon de compter, mais, de manière générale, voici ce que coûte un livre imprimé (voir schéma ci-joint). Disons quʼil coûte 26$. Sur ces 26$, lʼéditeur touche 13$ dont 3.25$ correspondent à lʼimpression,au stockage et à la livraison, 80cents sont utilisés pour la conception, lʼédition et les corrections et 1$ pour la publicité. Lʼauteur reçoit 3.90$. Le reste, à savoir 4.05$, revient à l’éditeur pour payer les graphistes, lʼespace de travail, les charges courantes et, éventuellement, pour générer un profit.

Parlons maintenant des eBooks. En accord avec Apple, ce sont les éditeurs qui vont décider du prix que les consommateurs vont payer. Sur ce prix, le revendeur va percevoir 30%. Ainsi, sur un eBook à 12.99$, lʼéditeur prendra 9.09$. Sur ces 9.09$, 0.50$ sont utilisés pour convertir le texte en digital et 0.78$ pour la publicité. De plus, 3.25$ reviennent à lʼauteur et lʼéditeur se retrouve donc avec 4.56$ avant d’avoir payé les frais généraux!

Vu sous cet angle, lʼeBook paraît quand même plutôt abordable. Cependant, les éditeurs soulèvent le fait que les livres électroniques ne représentent quʼune petite partie des ventes, de 3% à 5%. Reste donc à savoir si le volumes des ventes va grimper et permettre ainsi aux prix de baisser !

Par ailleurs, il faut aussi se poser la question de savoir si les éditeurs devront faire face aux mêmes problèmes que ceux rencontrés par lʼindustrie du disque… comme le piratage sur internet.

Ce qui est sûr, c’est que plus les consommateurs vont acheter de livres électroniques et plus ils vont sʼy habituer et adopter ce mode de lecture. Alors, les prix pourraient baisser au point que seuls les collectionneurs rechercheraient les livres traditionnels… Serait-ce la fin du livre imprimé sur papier tel quʼon le connaît?

O.T.
[New York Times, nytimes.com]

Posted in Actu, Business, Entretien, NetBuzz, ReportageComments (0)

L’iPad n’est rien d’autre qu’un iphone, plus grand, mais moins bien…


Il en aura fallu du temps pour qu’elle arrive mais la voici: la tant attendue tablette iPad d’Apple.
Steve jobs s’est chargé en personne de la présenter au monde entier.
L’écran mesure 10 pouces de diagonale, comme l’indiquaient les rumeurs. Elle est donc moins encombrante que le plus petit des MacBook, mais son écran est beaucoup plus grand que celui de l’iPhone.
Cependant, l’iPad reste une très grande déception pour la plupart des interéssés après sa révélation au monde en tant que tablette censée changer le cours de l’histoire.

Au delà de sa relative inutilité, l’appareil comporte des défauts majeurs qui sont autant de freins à l’achat.

Tout d’abord, la bordure énorme de l’iPad n’est pas belle.


Ensuite, l’iPad n’est pas multitâches !

Cela signifie que vous ne pouvez pas lancer deux applications en même temps, comme par exemple écouter Deezer pendant que vous rédigez un document!

L’iPad ne possède pas de caméra!

Pas de caméra frontale pourrait se comprendre mais pas de caméra du tout est incompréhensible.

Le clavier tactile

Il n’est pas beau est pas pratique.

L’iPad ne possède pas de sortie HDMI/Vidéo HD.

Vous ne pouvez donc pas regarder des vidéos de votre iPad sur votre TV!

Des adaptateurs sont indispensables pour brancher quoi que ce soit à l’iPad.

L’iPad ne possède pas Flash!

Les relations entre Apple et Adobe sont plutôt tendues depuis qu’Apple avait décidé de ne pas autoriser Flash sur l’iPhone.
Mais depuis que l’iPad a été dévoilé avec une pareille absence de Flash, les choses se sont encore envenimées et les mots doux fusent de part et d’autre.
Adobe a critiqué Apple pour l’absence d’intégration de Flash sur l’iPad. Ensuite, Steve Jobs en personne a qualifié Adobe de “fainéant” et a blâmé Flash pour la plupart des plantages sur Mac.
Adobe n’allait pas rester les bras croisés pendant qu’Apple expliquait que l’iPad, dépourvu de Flash, permettait de surfer sur le web.
Ils ont donc décidé de montrer à quoi pourrait ressembler un web sans Flash sur l’iPad, captures d’écran à l’appui.

En plus, l’iPad est beaucoup trop chère.

L’iPad Wi-Fi en 16 Go à 500$ coûte à Apple moins de la moitié de cette somme à fabriquer, selon une analyse des coûts de composants et de fabrication menée par les gars d’iSuppli.

Cependant, selon une info du Wall Street Journal, le management d’Apple a l’intention de rester souple sur le prix de l’iPad si les ventes décollent lentement. Ce n’est pas si surprenant: souvenez-vous de l’iPhone, dont le prix avait baissé de 200$ quelques mois seulement après son lancement, ce qui avait causé un doublement des ventes.

Pour finir, iBooks (le magasin en ligne de livres électroniques d’apple) ne sera peut-être pas disponible sur l’iPad ailleurs qu’aux Etats-Unis.

Cela signifierait qu’Apple a encore besoin de peaufiner ses accords de licence avec les éditeurs dans chaque pays. Même s’il parait étonnant qu’ils choisissent de se priver d’une fonctionnalité aussi intéressante, il semble qu’il y aura du retard dans les autres pays.

En résumé, l’iPad n’est rien d’autre qu’un iphone, plus grand, mais moins bien…

source: gizmodo.fr

Posted in Actu, Entretien, NetBuzzComments (0)

L’iPad est déjà dépassé: voici L’iRack et l’iRan!


La nouvelle fait grand bruit dans les médias du monde entier: Apple, et son fondateur, Steve Jobs, sortent l’iPad, tablette tactile qui permettrait enfin de lire le journal, de naviguer sur internet et de jouer à ses jeux préférés sur un écran tactile de grande taille. www.doublecreme.ch prend le contrepied de tout le monde en vous proposant une vidéo pour le moins insolite: la sortie fictive de l’iRack et de l’iRan…  Allusion à peine voilée à la débâcle américaine en Irak et à un futur (qui sait?) incident en Iran, cette production MadTV est en train de créer un vrai Buzz sur la toile.

Tout bonnement iLarant non?

Jérémy Rico

Posted in Actu, NetBuzzComments (2)


Buzz


La vidéo la plus détestée de youtube!


Pour comprendre des clowns japonais, pas besoin de parler leur langue.

Nuage de crème

ENTRE NOUS ET VOUS

DOUBLECREME:CH, site d'information participatif. Envoyez-nous vos informations et vos liens préférés.
Contactez-nous (rubrique: contact) pour proposer:articles, reportages, opinion, manifestations, fête, photos et vidéos...

Competition

avril 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Polls

Quel est votre budget pour votre déguisement de carnaval?

  • Aucun, je ne me déguise pas (48%, 23 Votes)
  • Moins de 20 francs (23%, 11 Votes)
  • Entre 20 et 50 francs (13%, 6 Votes)
  • Entre 50 et 80 francs (10%, 5 Votes)
  • Plus de 80 francs (6%, 3 Votes)

Total des votants: 48

Loading ... Loading ...