Archive | Entretien

Jean-Paul Collomb: « J’ai choisi ce métier par passion et parce que mes parents ne m’ont pas transmis un physique de bûcheron canadien »

Monsieur Jean-Paul Collomb, professeur de français au CS, a accepté de répondre à nos questions avec un brin d’humour!

Pourquoi j’ai choisi d’exercer ce métier ?

Par passion et parce que mes parents ne m’ont pas transmis un physique de bûcheron canadien.

La branche la plus importante après celle que j’enseigne?

Les langues étrangères (of course) et les sciences économiques, nom d’un petit Keynes.

Le principal trait de mon caractère?

La détermination.

La première chose que je fais après le dernier cours de la semaine?

Un charmant troquet non loin du CSUD (pour ne pas faire de publicité)

Si je n’avais pas été professeur, quel métier aurais-je choisi?

Dans l’ordre chronologique, j’ai rêvé de devenir le ramoneur de Mary Poppins, footballeur professionnel brésilien, président directeur général des Etats-Unis d’Amérique, pape, vétérinaire spécialiste des éléphants, star de la chanson, chômeur, avocat, docteur, banquier, écrivain, cardiologue, éducateur spécialisé et finalement enseignant.

La faute qui m’inspire le plus d’indulgence?

L’accord des participes passés accessoirement pronominaux suivis par un infinitif…

Ce que je déteste par-dessus tout?

Le manque de curiosité

Mon principal défaut?

Je suis physiologiquement incapable de me souvenir des dates d’anniversaire de mes proches

Les élèves anges ou démons?

Mi-anges, mi-démons, selon les saisons, l’appétit, l’heure de la journée, les peines de coeur, les examens, les sujets abordés, … Les possibilités sont infinies, ce qui fait la beauté de ce métier qui est chaque jour différent.

Mac ou Pc?

MAC

Le don de la nature que j’aimerais avoir?

Une mémoire photographique

Une musique qui me vient à l’esprit?

Y’a une fille qu’habite chez moi de Bénabar

Mon occupation préférée?

Lire plusieurs livres à la fois et dans le désordre.

Je suis maniaque ou désordonné?

Maniaque, je l’avoue.

Mon plus grand rêve?

Remonter le temps

A part moi, qui aimerais-je être?

La créativité de Victor de Hugo, la verve de Balzac, l’ironie de Voltaire et le charme de Casanova. Curieux mélange.

Le plus beau paysage du monde?

Un ciel étoilé par une froide nuit d’hiver.

Vacances à la mer ou à la montagne?

A la mer, les doigts de pied en éventail sur une plage de sable blanc.

Je suis du matin ou plutôt du soir?

Du tout petit matin.

Le son, le bruit que j’aime?

« Les passagers à destination de … sont priés de s’avancer pour l’embarquement. »

Ma citation préférée?

« Collégien. La principale affaire du collégien n’est pas, comme on pourrait le croire, d’étudier et de s’instruire le plus possible; ce à quoi il vise, c’est de donner ces crocs-en-jambe à la discipline, de jeter la risée et le ridicule sur ses maîtres, de se montrer irrespectueux, dissimulé, taquin, menteur, paresseux, corrompu, licencieux, de chercher dans sa précoce perversité toutes sortes d’expédients barbares, de montrer en germe tous les vices, toutes les passions, tous les travers, tous les ridicules et toute la sottise de l’homme fait. » Pierre LAROUSSE, Dictionnaire universelle du XIXe siècle, tome IV, p. 608.

Un personnage historique que j’admire?

Hugo, Victor, prophète et mage de la plume.

Et la double crème dans tout ça?

Sur des meringues avec un succulent coulis de framboise et à l’occasion une boule de glace vanille.

Mathilde

Posted in Entretien0 Comments

Raoul Girard : « Je suis plutôt du matin, si je n’ai pas trop aimé le soir précédant ! »

Raoul Girard, professeur d’économie et de droit au CS, a bien voulu répondre à nos petites questions. Et ceci avec beaucoup d’humour !

Pourquoi j’ai choisi d’exercer ce métier ? Honnêtement, pour payer mes études dans un premier temps. Je n’avais vraiment pas prévu ça. Et puis je me suis tout de suite demandé pourquoi je n’y avais pas pensé avant.

La branche la plus importante après celle que j’enseigne? Mais l’économie, c’est aussi du droit, de l’histoire, de la philo, de la géo, du français, des maths… Alors il doit rester la dactylo.
Le principal trait de mon caractère? Tolérant.
La première chose que je fais après le dernier cours de la semaine? Vendredi 16h40, je prépare les cours de la semaine suivante… Vous croyez quoi ? On n’est pas étudiant nous !

Si je n’avais pas été professeur, quel métier aurais-je choisi? Je fais pas mal d’autres choses, mais je dirais journaliste.
La faute qui m’inspire le plus d’indulgence? Une faute d’orthographe. On est bien obligé quand on lit toutes ces attrossités. Sans cela, c’est l’ulcère garanti.

Ce que je déteste par-dessus tout? Un de mes collègues vous a dit la connerie. Je suis assez d’accord avec lui. Moi je vais ajouter un con dans un 4 X 4.

Mon principal défaut? Je côtoie beaucoup trop des gens comme Rossier (Il a un 4X4), Wyssmueller ou Naudeix. Faut que je me reprenne.

Les élèves anges ou démons? Joker. Ou alors Anges s’ils m’aiment après avoir lu la réponse suivante.

Mac ou PC? PC. Mais en ce moment je les déteste tous les deux. J’essaie depuis une semaine de transférer le contenu de mon ipod sur mon nouveau PC. Un vrai truc de malades.

Une musique qui me vient à l’esprit? Celle que j’écoutais il y a 5 minutes dans ma voiture : « La peau » de Dominique A.

Mon occupation préférée? Tant que je ne me suis pas repris, c’est discuter avec Rossier, Wyssmueller, …
Je suis maniaque ou désordonné? Totalement désordonné, mais je m’y retrouve toujours.
Mon plus grand rêve? Pour un rêve, aucun doute. Reprise de volée à la 89ème minute de la finale de la coupe du monde. Et je marque et je gagne et tout tout…
A part moi, qui aimerais-je être? Pendant 30 secondes, Maradonna. Pour dribler 10 Anglais et mettre le plus beau but de tous les temps.
Le plus beau paysage du monde? Une ville depuis une colline. Je pourrais dire Paris depuis Montmartre ou Bulle depuis la Chia. Je vais dire Lisbonne depuis Sao Jorge.
Vacances à la mer ou à la montagne? A la mer. Au soleil.

Je suis du matin ou plutôt du soir? Du matin. Si je n’ai pas trop aimé le soir précédant.
Le son, le bruit que j’aime? Le frémissement du stylo rouge sur une feuille (Cf. question 1)
Ma citation préférée? « Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d’entraînement, on peut arriver à en faire des militaires. » Desproges.
Un personnage historique que j’admire? John Maynard Keynes. Désolé pour mes classes, mais je fais assez long sur Keynes… j’adore Keynes. Et sa plus grande citation : « Quand les temps changent, je change. » Ce n’est pas du Desproges, mais c’est pas mal.

Et la double crème dans tout ça? On va utiliser Desproges encore une fois : « Jamais le matin, ça fait cailler la tequila du soir. »

Elsa Jaquet

Posted in Entretien2 Comments

Jeff Nottage: « I have always thought that running a bed and breakfast would be fun »

Monsieur Jeff Nottage, professeur d’anglais au CS, a accepté de répondre à notre petit questionnaire, mais à la seule condition que l’interview soit en anglais.


Why did I choose this job ?

It was a bit of a coincidence, I was working part time as a journalist when I found out that they needed an English teacher here. I started working 50% and I enjoyed it.

The most important subject after the one I’m teaching

Officially the other subject I can teach is geography. I don’t teach it, but I enjoy it

My principal character trait

I suppose that people would say being  calm, but I tend to be a bit nervous sometimes, probably people don’t realise.

The first thing I do after my last lesson of the week

I usually just continue working, there is always so much  to do. Especially  Fridays, I finish teaching at eleven,  then I usually just go on until 5 or 6 p.m

If I wasn’t a teacher, what would I be

I have always thought that running  a bed and breakfast would be fun. Maybe in another country,  maybe in Asia or Down Under. Who knows ! We’ll see if it happens…

What bad habit do I tolerate

Being messy or being  disorganised, or even being late, because I’m often late so I would forgive that easily.

What do I hate more than anything else

People who lie.

My main weakness

Hum….. I think I tend to imagine the worst when there is no reason for that.

Students are either angels  or devils

Here they are mainly angels ;-)

Mac or PC

PC

The gift of nature that I would like to have

I would like to have the eyesight of cats. I read recently that cats see better at night than we do during  the day.

A tune in my mind

Muse

My favourite occupation

Playing music. I play the bass. I play in a band and we will soon give a concert ;-)

Am I a maniac or an untidy person

I try to be a tidy person

My biggest dream

To take a year off and travel the world

If not myself who would I like to be

I suppose I would like to be someone I admire. Maybe a philosopher, they usually have good ideas

The most beautiful scenery

Bolivia

Holidays up in the mountains or at the sea

Up in the mountains. I like the sea too, but If I had to choose between the two I would like to be near the seaside but  up in the mountains

I am more a morning or an evening person

Somewhere in between. I don’t like getting up early  and I don’t go  to bed very late

A sound that I like

It’s called the  gamelan, it’s an instrument played  in Indonesia. It’s wonderful to listen to it. It’s percussion and it’s made  of some kind of steel. When I was in Indonesia there was a group playing that while we were having breakfast, so that plus the sound of the waves on the beach was just heaven !

My favourite quotation (citation)

I have such a bad memory that I never remember them, but I have a Canadian friend who used to say  « You have to be a rock but not to roll! »

An historical person that I admire

I admire the people of Tunisia and Egypt at the moment, because they have had the courage to stand up against something  which is really unfair. Against people who are lying

What about double cream

I like it. I like it a lot.  luckily I don’t eat it too often because it’s kind of heavy to digest but I can eat a fair amount ;-)

Manon

Posted in Entretien, NetBuzz1 Comment

Serge Rossier :  » Je trouve tellement étonnant que l’on soit unique dans l’espace-temps que je ne voudrais pour rien au monde être une doublure »

Monsieur Serge Rossier, professeur de français et d’histoire au CS,  a accepté avec plaisir de se prêter au jeu du questionnaire de Proust.  Amoureux de son matou noir, il a tenu a ce que celui-ci pose avec lui.

Pourquoi « faire » ce métier ?

J’aime…

Faire découvrir, faire aimer.

Poïein, en grec.

Mr Rossier et son matou

J’aime « faire » aimer…

Poétique, non ?

La branche la plus importante après celle que j’enseigne ?

L’histoire envisagée comme « carrefour » de disciplines et de sciences. C’est la connaissance de soi, des autres et du monde. Et la philo – un questionnement sur soi, les autres et le monde.

Par-delà les disciplines scolaires, la musique et les beaux-arts qui traduisent notre humanité – comme la littérature. Ça me paraît décalé de dire des trucs pareils alors que le « bling-bling » – à traduire en « fric-flic-toc » pour les monolingues – est partout.

Le principal trait de mon caractère.

La passion. Pas toujours facile.

La première chose que je fais après mon dernier cours de la semaine…

Si possible prendre l’apéro avec les potes qui comptent. On joue un peu aux « Tontons flingueurs » avec Grand Nini, M. Raoul, Bruno l’Antiquaire, Djipi le Novice et quelques autres émotifs. Parfois, « y a pas à dire, c’est du brutal…. »

Si je n’avais pas été prof…

Jardinier, comme Vincent, arboriculteur, paysagiste, ingénieur agronome voire vigneron. Dans tous les cas, un métier où la terre a un sens, un bon sens qui oriente et vous approfondit. Voltaire l’affirme déjà à la fin d’un conte célèbre : « Cela est bien dit, répondit Candide, MAIS il faut cultiver notre jardin. » Le réel se charge toujours, à sa façon, de concrétiser le virtuel. C’est le thème principal des Illusions perdues de Balzac, un de mes romans préférés.

La faute qui m’inspire le plus d’indulgence…

L’étourderie. J’ai toujours trouvé ce mot intéressant. Si vous prenez son étymologie, y a de l’oiseau là-dedans, un brin de folie, de l’ivresse, de la griserie, de l’étonnement…

Peut-on reprocher à un élève de résonner parfois au lieu de raisonner ?

Sans la considérer comme un péché mortel, évitons pourtant trop de légèreté à l’égard de l’orthographe. Je trouve la « Secte du Temple Scolaire » hypocrite sur cet aspect : on laisse croire que l’absence de maîtrise en grammaire et orthographe « n’est pas si grave » alors que l’on sait très bien qu’à de nombreuses reprises dans la vie professionnelle ou privée, l’orthographe reste un critère foncièrement discriminant.

Ce que je déteste par-dessus tout.

Sans conteste, moi aussi, la connerie ; celles et ceux qui l’incarnent. Parce qu’en ce qui concerne la connerie, la parité est une réalité. Il y a autant de connes que de cons. Selon mes amis du Québec, la proportion de con(ne)s est constante depuis les débuts de l’humanité : environ 1/5. Je partage leur constat. Actuellement, mon analyse de la connerie porte sur deux considérations :

a) quels facteurs poussent les con(ne)s à se concentrer ? Conformisme ou nécessité ?

b) avec le jeunisme actuel, faut-il craindre que les jeunes con(nes) – qui vont durer plus longtemps, espérance de vie oblige – ne fédèrent trop de congénères ?

Mon principal défaut.

La passion. Pas toujours facile.

Les élèves, anges ou démons ?

A l’image du monde…

Mac ou PC ?

M’en fous. Plutôt Robert que Larousse.

« Un chef d’œuvre de la littérature n’est jamais qu’un dictionnaire en désordre. » Cocteau.

Le don de la nature que j’aimerais avoir ?

Savoir dessiner, peindre, transposer mon regard…

Une musique qui me vient…

Bach, l’aria de la Cantate 80, le grand duo soprano-baryton ; « L’Hymne à la joie » dans la Neuvième de Beethoven ; Malher, 2e Symphonie, 4e mouvement « Urlicht » ou Widor, Symphonie pour orgue, n°5, toccata finale.

Mon occupation préférée ?

Le matou noir de Mr Rossier

N’avoir rien à faire. C’est trop rare ! Perdre du temps. A regarder. Le matou noir qui fait sa sieste, les gens qui passent, le paysage, le ciel, les étoiles. Ecouter les élèves se dire leurs vies, leurs soucis, leurs sorties. Incroyable ce qu’on gagne en humanité en perdant ainsi son temps. Cingria parlait de « la bible d’un regard ». C’est tellement vrai.

Au CS, par exemple, je perds du temps à regarder M. Raoul, nommé lors du G-20 pour exercer la gouvernance mondiale. Emouvant de le voir tous les matins avec son i-phone, en communication avec Dieu, Obama, Hu Jintao, Benoît XVI, Ueli Maurer, plus rarement avec Sarkozy, pour régler l’inclinaison et la rotation de la Terre et toutes les affaires du monde… Rassurant, non ?

Je suis maniaque ou désordonné

Ordré dans mon désordre.

Mon plus grand rêve

Voyager dans le temps ; au CS, du respect pour les profs de français.

A part moi, qui j’aimerais être ?

Personne. Je trouve tellement étonnant que l’on soit unique dans l’espace-temps que je ne voudrais pour rien au monde être (ou pire, avoir) une doublure.

Le plus beau paysage du monde

Les gens que j’aime plus que tout : ma famille.

Vacances à la mer ou à la montagne

« Homme libre, toujours tu chériras la mer ! », Baudelaire.

Je suis du matin ou du soir.

Je suis « très tard le soir » ET « très tôt le matin ».

Le son, le bruit que j’aime

Le bruit de la pluie d’orage, l’été, avec son odeur terreuse et son élan rafraîchissant.

Ma citation préférée :

« C’est ça la poésie : se retremper, se noyer dans la vie qui approche ardente comme une terrible lune. De la vie, on ne sait rien, elle est bien plus mystérieuse que la mort, on ne l’explique pas, on la prend, et on la retourne à son identité qui est « vivre » seulement cela; et puis le peuple dit : « C’est la vie ! » Charles-Albert Cingria, « Départ », 1939.

Le personnage historique que j’admire

Blaise Pascal. Un homme à la fois dans le monde et hors du monde, scientifique et littéraire, alliant « esprit de géométrie » et « esprit de finesse », inventeur, mathématicien, penseur, excellent styliste, mystique, … il est, à mon point de vue, à l’opposé de la vision déprimante que colportent celles et ceux qui le parcourent sans l’avoir vraiment lu.

Et la double crème dans tout ça ?

Vous m’avez regardé ? Joker !

Manon

Posted in Entretien, NetBuzz1 Comment

Vincent Ottiger : « Si je n’étais pas prof, je serais jardinier! »

Monsieur Ottiger, professeur d’arts visuels, a bien voulu répondre à notre petit questionnaire. Il a aussi tenu à illustrer cet article de son autoportrait, une magnifique huile sur toile.

Pourquoi j’ai choisi d’exercer ce métier ?
Pourquoi pas !
La branche la plus importante après celle que j’enseigne ?

Le principal trait de mon caractère ?
Attentif.
La première chose que je fais après le dernier cours de la semaine ?
Je fume une cigarette.
Si je n’avais pas été professeur, quel métier aurais-je choisi ?
Jardinier.
La faute qui m’inspire le plus d’indulgence ?
Les fautes d’orthographe.
Ce que je déteste par-dessus tout ?
La bêtise.
Mon principal défaut ?
Rancunier.
Les élèves anges ou démons ?
Les deux.
Mac ou Pc ?
Mac.
Le don de la nature que j’aimerais avoir ?
Vision à 360 °.
Une musique qui me vient à l’esprit ?
« Un Nid » de Rodolphe Burger.
Mon occupation préférée ?
Graver.
Je suis maniaque ou désordonné ?
Ni l’un ni l’autre.
Mon plus grand rêve ?
Me souvenir de tous mes rêves.
A part moi, qui aimerais-je être ?
Personne.
Le plus beau paysage du monde ?
Le monde vu d’un avion.
Vacances à la mer ou à la montagne ?
Pas vacances.
Je suis du matin ou plutôt du soir ?
Des deux.
Le son, le bruit que j’aime ?
Le bruit du vent.
Ma citation préférée ?
« Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort. » (Nietzsche)
Un personnage historique que j’admire ?
Le Caravage.
Et la double crème dans tout ça ?
Pourvu qu’elle noie les meringues !

Elsa Jaquet

Posted in Entretien1 Comment

María Rivás, âme littéraire !

Pourquoi j’ai choisi d’exercer ce métier ?

Parce que j’aime le contact humain

La branche la plus importante après celle que j’enseigne?

La littérature

Le principal trait de mon caractère?

L’empatie

La première chose que je fais après le dernier cours de la semaine?

Répondre à mes mails

Si je n’avais pas été professeur, quel métier aurais-je choisi?

Si je ne pouvais pas faire ce que j’aime, je ferais -par devoir- n’importe quel autre métier

La faute qui m’inspire le plus d’indulgence?

L’oubli

Ce que je déteste par-dessus tout?

Le mensonge

Mon principal défaut?

Avoir mal à dire « non »

Les élèves anges ou démons?

Des personnes

Mac ou Pc?

Les deux

Le don de la nature que j’aimerais avoir?

Une très belle voix

Une musique qui me vient à l’esprit?

La 9ème de Beethoven (himno de la alegría)

Mon occupation préférée?

Lire et peindre

Je suis maniaque ou désordonné?

Désordonnée

Mon plus grand rêve?

Voyager sans cesse

A part moi, qui aimerais-je être?

Une chanteuse d’opéra

Le plus beau paysage du monde?

La mer

Vacances à la mer ou à la montagne?

A la mer

Je suis du matin ou plutôt du soir?

Des deux

Le son, le bruit que j’aime.?

Les oiseaux au petit matin

Ma citation préférée?

Un coeur solitaire ce n’est pas un coeur (Ant Machado)

Il y a des passions si fortes qu’il faut beaucoup de courage pour y succomber (Oscar Wilde)

Un personnage historique que j’admire?

Cristóbal      Colón     (Christophe Colomb)

Et la double crème dans tout ça?

Beau projet. Continuez svp!

Posted in Arabie, Entretien0 Comments

Christophe Bonte: « Prof de chimie? Le plus beau métier du monde »

M.Christophe Bonte, professeur de chimie a accepté de répondre à notre questionnaire tout en ayant attaché une importance toute particulière à la photo.

Pourquoi j’ai choisi d’exercer ce métier ? « Remplir des têtes », c’est à la fois très ingrat, très immatériel, mais tellement noble ! C’est le plus beau métier du monde…
La branche la plus importante après celle que j’enseigne? Une branche artistique comme le français, le dessin, la photographie… mais attention les maths peuvent aussi être artistiques… mais c’est comme en peinture, tout le monde n’a pas le même talent…
Le principal trait de mon caractère? Prévoyant
La première chose que je fais après le dernier cours de la semaine? Rentrer rapidement manger à la maison car je finis le vendredi à 12h26!
Si je n’avais pas été professeur, quel métier aurais-je choisi? Sans doute chimiste ou notaire…
La faute qui m’inspire le plus d’indulgence? L’orthographe dans les examens de chimie (si j’enlevais des points par faute d’orthographe, est-ce que mes moyennes de chimie seraient supérieures à 4.00 ?!…)
Ce que je déteste par-dessus tout? Le manque d’humour
Mon principal défaut? Bileux
Les élèves anges ou démons? Des anges bien sûr
Mac ou Pc? Mac
Le don de la nature que j’aimerais avoir? Etre une force de la nature comme un bûcheron canadien…
Une musique qui me vient à l’esprit? Listen to your heart (de Roxette mais repris par DHT)
Mon occupation préférée ? Raconter une histoire à mes enfants
Je suis maniaque ou désordonné?  Les deux à la fois, cela dépend des lieux et du moment
Mon plus grand rêve? La santé pour ceux que j’aime et moi
A part moi, qui aimerais-je être? Brad Pitt, mais je quitterais Angelina
Le plus beau paysage du monde? Les Whitsundays Islands en Austalie
Vacances à la mer ou à la montagne? Mer
Je suis du matin ou plutôt du soir? Soir mais je deviens du matin… c’est le privilège d’avoir des enfants
Le son, le bruit que j’aime.? Le bruit du tire-bouchon
Ma citation préférée? « carpe diem »
Un personnage historique que j’admire? Einstein
Et la double crème dans tout ça? Je ne suis pas trop dessert alors pas trop crème et meringues, mais fier de la Gruyère et de notre Moléson..

Posted in Entretien0 Comments

Le principal défaut d’Yves Galley? « La connerie! »

M. Yves Galley, professeur de biologie a accepté de répondre à nos questions, avec un brin d’humour disons-le

Pourquoi j’ai choisi d’exercer ce métier ? Joker
La branche la plus importante après celle que j’enseigne? le français ou l’histoire (j’ai vu à qui était envoyé ce mail,  je suis capable de tout pour que mes collègues m’aiment)
Le principal trait de mon caractère? le manque de sérieux
La première chose que je fais après le dernier cours de la semaine? je me mets à genoux et je remercie Dieu d’être toujours en vie (mais non, je plaisante…)
Si je n’avais pas été professeur, quel métier aurais-je choisi? j’aurais voulu être dentiste (avec la musique de starmania, c’est mieux !!!!!)
La faute qui m’inspire le plus d’indulgence? la connerie
Ce que je déteste par-dessus tout? la connerie
Mon principal défaut? la connerie
Les élèves anges ou démons? démons bien sûr !!!!
Mac ou Pc? PC
Le don de la nature que j’aimerais avoir? être beau grand et riche
Une musique qui me vient à l’esprit?  My way chanté par Old blue eyes , Mr. Frank Sinatra
Mon occupation préférée? ( pas de réponse)
Je suis maniaque ou désordonné? extrêmement méticuleux et soigneux
Mon plus grand rêve? voir des aurores boréales
A part moi, qui aimerais-je être? une carotte
Le plus beau paysage du monde? je trouve que la vue sur la chaine des Vanil est assez proche de la perfection
Vacances à la mer ou à la montagne? montagne
Je suis du matin ou plutôt du soir? c’est une proposition ?
Ma citation préférée? l’éternité c’est long, surtout vers la fin… de Pierre Desproges je crois
Un personnage historique que j’admire? Charles Darwin
Et la double crème dans tout ça? je fais attention à ma ligne (comment ça, ça ne se voit pas !)

Posted in Entretien2 Comments

Questionnaire de Proust: Nadine Cotting

 

Un questionnaire de Proust Bilingue. Cettre prof d’anglais nous vient de Suède!

Pourquoi j’ai choisi d’exercer ce métier ?

Because I love the English language and English and American literature in particular. What’s more, I’ve found that I really do like the day-to-day contact with my students. Parce que j’aime la langue anglaise et la littérature anglaise et américaine. En plus, j’ai découvert que j’aime vraiment le contact quotidien avec mes étudiants.

La branche la plus importante après celle que j’enseigne?

Is there another important subject? No, just joking. Well, it would have to be French then since that is the mother tongue of most students at the College du Sud and I find it important to master one’s own language. Y’a-t-il une branche plus importante? Non, je rigole. Je pense que ce serait le français alors, car c’est la langue maternelle de la plupart des élèves au Collège du Sud et je trouve important de maitriser1 sa propre langue.

Le principal trait de mon caractère?

Trying to do too many things at the same time. Essayer de faire trop de choses à la fois.

La première chose que je fais après le dernier cours de la semaine?

I go to pick up my daughter at school. Je vais chercher ma fille à l’école

Si je n’avais pas été professeur, quel métier aurais-je choisi?

I can’t imagine doing anything else but if I have to answer, I would probably have continued working for the publishing house I worked for in Stockholm before moving to Switzerland . Je ne peux pas imaginer faire quelque chose d’autre, mais sinon, j’aurais probablement continue de travailler pour la maison d’édition pour laquelle je travaillais à Stockolm avant de déménager en Suisse.

La faute qui m’inspire le plus d’indulgence?

Judging people too quickly. Juger les gens trop rapidement.


Ce que je déteste par-dessus tout?

People who take advantage of children and cruelty to animals. Les gens qui abusent des enfants, et les cruautés faites sur les animaux.

Mon principal défaut?

I am a control freak.  Je suis très maniaque.

Les élèves anges ou démons?

I can only give you my opinion of my students and they are ALL angels. Je peux seulement donner mon opinion sur mes étudiants et ce sont tous des anges!

Mac ou Pc?

PC

Le don de la nature que j’aimerais avoir?

Oh god, difficult question; I think I would like to be able to somehow magically cure sick people. Question difficile. Je pense que j’aimerais bien être capable de soigner les gens malades.

Une musique qui me vient à l’esprit?

Right now, Just the Way You Are by Bruno Mars.
Mon occupation préférée?

Reading and seeing friends. Especially chatting with my girlfriends over a cup of tea. La lecture et voir des amis. Surtout papoter avec mes amies en buvant une tasse de thé.


Je suis maniaque ou désordonné?

Well, if I only have those two options to choose between I would say ‘maniaque? Si je devais choisir seulement une de ces deux options, je dirais Maniaque.


Mon plus grand rêve?

That my daughter will always be happy and healthy. Que ma fille soit toujours heureuse et en bonne santé!

A part moi, qui aimerais-je être?

I wouldn’t want to be anyone else. Je ne voudrais pas être quelqu’un d’autre !

Le plus beau paysage du monde?

The Swedish west coast. La côte ouest de la Suède.

Vacances à la mer ou à la montagne?

By the ocean. A la mer.

Je suis du matin ou plutôt du soir?

It varies according to the seasons. Ca dépend des saisons !


Le son, le bruit que j’aime.?

Laughter. Le rire


Ma citation préférée?

Can’t think of anything right now. Sorry. Je ne peux pas dire ça maintenant, je n’ai pas d’idée!


Un personnage historique que j’admire?

I really can’t pick just the one. Impossible! Je ne peux pas en trouver un ! Impossible !


Et la double crème dans tout ça?

Double crème as in ‘double crème’? I don’t actually like it that much but I will eat it if I have to. Double crème comme double crème? Je n’aime pas trop ça mais j’en mangerais si je devais !

Lauriane Laville

Posted in Entretien1 Comment

Questionnaire de Proust: Pascal Chauvie

Pourquoi j’ai choisi d’exercer ce métier? Par le plus grand des hasards et par la force des choses.

La branche la plus importante après celle que j’enseigne? Les arts visuels.
Le principal trait de mon caractère? Enthousiaste.
La première chose que je fais après le dernier cours de la semaine? Je mets mon training de fonction.
Si je n’avais pas été professeur, quel métier aurais-je choisi? Ecrivain à succès (soit prix Nobel de littérature comme Camus; soit écrivain pour ménagères « fleurs bleues » avec des histoires où un bel inconnu vient chercher une femme veuve, dans un ranch ou dans un hôpital, et l’emmène à cheval ou en voiture de sport vers d’autres cieux, mais où le mari de la femme, qu’on croyait mort à la guerre, revient et, par malchance, le bel inconnu doit aussi partir à la guerre et ne fait que penser à la femme veuve et à la belle histoire qu’ils ont partagée, mais il ne reviendra jamais et quand la femme regarde le ciel, elle voit la figure un peu floue du bel inconnu etc.).
La faute qui m’inspire le plus d’indulgence? Le recours à la passion plutôt qu’à la raison.
Ce que je déteste par-dessus tout? Les gens bornés et satisfaits.
Mon principal défaut? Je suis égocentrique, mais moi j’ai des qualités.
Les élèves anges ou démons? De jolis petits anges, avec des petites ailes, volant mignonnement dans un ciel bleu ciel avec des touches roses.
Mac ou Pc? Pc.
Le don de la nature que j’aimerais avoir? La logique et la représentation en 3D dans ma tête.
Une musique qui me vient à l’esprit? Redemption song de Bob Marley.
Mon occupation préférée? Pardonnez-moi l’expression: « glander ».
Je suis maniaque ou désordonné? Désordonné mais maniaque sur certains points.
Mon plus grand rêve? Vivre plusieurs vie dans la même vie.
A part moi, qui aimerais-je être? Un enfant.
Le plus beau paysage du monde? Les femmes et les villes (aïe, on peut le dire cela? si jamais, censurez).
Vacances à la mer ou à la montagne? Aucun des deux, je suis ville.
Je suis du matin ou plutôt du soir? Du matin clairement.
Le son, le bruit que j’aime? La pluie sur les vitres la nuit.
Ma citation préférée? « J’ai passé une excellente soirée, mais ce n’était pas celle-ci » Groucho Marx.
Un personnage historique que j’admire? Les soldats inconnus morts pour rien.
Et la double crème dans tout ça? J’en suis dépendant sur des meringues, après une fondue vacherin; malheureusement je me surveille.

Posted in Entretien0 Comments

Buzz


La vidéo la plus détestée de youtube!


Pour comprendre des clowns japonais, pas besoin de parler leur langue.

Nuage de crème

ENTRE NOUS ET VOUS

DOUBLECREME:CH, site d'information participatif. Envoyez-nous vos informations et vos liens préférés.
Contactez-nous (rubrique: contact) pour proposer:articles, reportages, opinion, manifestations, fête, photos et vidéos...

Competition

avril 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Polls

Quel est votre budget pour votre déguisement de carnaval?

  • Aucun, je ne me déguise pas (48%, 23 Votes)
  • Moins de 20 francs (23%, 11 Votes)
  • Entre 20 et 50 francs (13%, 6 Votes)
  • Entre 50 et 80 francs (10%, 5 Votes)
  • Plus de 80 francs (6%, 3 Votes)

Total des votants: 48

Loading ... Loading ...