Archive | Business

La tension sur les carburants se poursuit

Le Soir d’Algérie, 22 avril 2012 La tension sur les carburants se poursuivait encore hier dans les stations-service du centre du pays. Certes, les produits étaient disponibles mais leur distribution était cependant insuffisante, les automobilistes cédant encore à l’intox.
Chérif Bennaceur – Alger (Le Soir) – Immenses jeudi et vendredi soir, les files de véhicules ont continué à l’être hier devant les stations-service de la capitale et d’autres régions du centre du pays. Dans certains quartiers d’Alger, notamment ceux de la périphérie ouest et du centre-ville, la circulation demeurait toujours perturbée à cause des longues chaînes d’automobilistes. Dans d’autres quartiers, les files s’étiraient mais moins nombreuses. La tension sur les carburants, notamment le super, se poursuivait ainsi hier, moins forte parfois mais suscitant encore l’incompréhension. Manque de produits pétroliers ? Non, assure la société Naftal, en charge de la distribution des produits pétroliers et dont le P-dg n’a cessé, durant le weekend, de rassurer sur la disponibilité des carburants. Tous les produits sont disponibles, assure Saïd Akreteche sur les ondes radiophoniques. Des assurances qui ne semblent pas convaincre les automobilistes qui continuaient de submerger les entrées des stations. Non, répondent également les responsables des stations mais qui relèvent, cependant, que la distribution telle que assurée reste insuffisante. Ainsi, le responsable de la station- service du 1er-Mai a, hier, assuré qu’il dispose de stocks de carburants suffisants pour couvrir la demande mais sur une durée limitée. Concernant l’essence super, ce gérant confie que la quantité disponible suffisait pour la journée, en attendant la rotation nocturne des camions-citernes de Naftal. Dans le cas où cette livraison tardera, la distribution de super cessera a contrario des autres produits. D’autant qu’une commande de super faite depuis mercredi dernier n’avait pas encore été satisfaite jusqu’à hier, relève ce responsable qui déplore l’absence de répondant de la société de distribution. Voire, c’est le système de distribution, le choix du mode nocturne et l’interdiction de circulation durant la journée ainsi que la contenance limitée à 27 000 litres pour les camions-citernes et qui ne satisfait pas toujours les gérants que ce gérant conteste. Ce dernier d’en appeler les pouvoirs publics et notamment le Wali d’Alger à lever ces interdictions. Or, cette situation s’aggrave par la propension des automobilistes à céder aisément à l’intox, aux rumeurs. Lancées dans ce contexte politique et socioéconomique particulier, ces rumeurs sur une grève des agents de Naftal ou une pénurie de carburants ont été pourtant démenties par la société de distribution et même par l’union privée des propriétaires de stations-service. Et ce au-delà des facteurs liés à la vétusté des équipements des stations-service, les retards dans l’accostage des navires et la livraison des dépôts de carburants, et en somme les insuffisances et les dysfonctionnements du système et de la politique énergétique.
C. B.

Posted in Business0 Comments

Le groupe Sonatrach carbure

Le résultat net de Sonatrach a fortement rebondi en 2010, atteignant un niveau record de 705 milliards de dinars (environ 9,5 milliards de dollars) contre 284 milliards de dinars en 2009. C’est ce qu’indique le bilan consolidé du Groupe pour 2010.

Aussi, après avoir annoncé, en juillet dernier, un chiffre d’affaires de 56,1 milliards de dollars à l’exportation, Sonatrach a revu ce résultat à la hausse dans son bilan consolidé pour 2010, rendu public hier. Ainsi, les exportations du groupe, qui a produit 213,9 millions de tonnes équivalent pétrole (Tep), ont atteint l’année passée 56,7 mds de dollars contre 44,9 mds de dollars en 2009. Ce chiffre intègre aussi la revente en l’état de produits pétroliers issus du rachat des droits des associés, 0,6 md de dollars pour 2009 et 2010.Selon la même source, en volume, les quantités d’hydrocarbures exportées en 2010 ont atteint 116,3 millions tonnes équivalent pétrole (Tep), en légère baisse de 2% par rapport à l’exercice 2009.

En matière d’investissements, le rapport annuel, approuvé en Conseil d’administration, fait ressortir un montant de 14,4 mds de dollars, en évolution de 11% par rapport aux réalisations de 2009.L’essentiel de ces investissements, soit 10 mds de dollars, a été réalisé dans l’amont pétrolier, notamment dans le forage des puits d’exploration et de développement.  Les associés du groupe (la production en association s’est établie à 59,1 millions de Tep) ont obtenu, à travers le partage de production, 3,93 mds de dollars, soit le même niveau que celui de 2009.
La taxe sur les profits exceptionnels (Tpe), prélevée sur les bénéfices de ces associés quand les cours de brut dépassent les 30 dollars le baril et reversée au Trésor public, s’est élevée à 1,6 md de dollars.Par ailleurs, en 2010, l’Algérie a réalisé 29 découvertes d’hydrocarbures, dont 14 de gaz, 12 de pétrole et 3 de pétrole et gaz.Concernant la présence du Groupe à l’international, en 2010 il a fait une deuxième découverte de pétrole en Libye dans le bloc 65 où Sonatrach, par le biais de sa filiale Sipex, est opérateur.
La production de Sonatrach dans les gisements de Camisea (Pérou) a, pour sa part, atteint 29,5 millions de barils de liquides et 12,1 milliards de mètres cubes de gaz naturel. Sonatrach Pérou a réalisé de bons résultats en 2010, qui lui ont permis de rembourser 40 millions de dollars au titre du prêt de l’actionnaire, et de verser à Sonatrach un dividende de 18 millions de dollars.Les dividendes versés par l’ensemble des filiales de Sonatrach à l’international ont atteint, quant à eux, 120,4 millions de dollars en 2010. Par Samira Imadalou/ La Tribune

Posted in Actu, Business0 Comments

Les anniversaires sont-ils des histoires banales?

On pourrait penser qu’il n’y a rien de plus banal que de fêter son anniversaire : gâteaux, bougies, famille, amis, cadeaux, ballons…

Bref, le schéma  typique d’une fête d’anniversaire revient d’une année à l’autre, presque toujours pareil, à la seule différence d’une bougie en plus. Mais c’est justement cette petite bougie de plus qui va faire toute la différence !! Et oui, fêter son anniversaire n’est en rien une étape insignifiante de notre vie. Chaque année de notre existence est singulière et on se doit de la commémorer dignement.

Tout est relatif

Voilà donc pourquoi le jour de notre anniversaire, nous nous sentons en général bien, des gens pensent à nous, on reçoit plus d’attention, c’est notre petit moment de gloire annuel et tout est relatif. Cela commence dès notre plus jeune âge, le jour de notre naissance, où déjà à ce moment-là tous les regards sont tournés vers nous. Puis cette tradition se perpétue, mais heureusement sans devenir une routine. Comparez l’anniversaire de vos 7 ans à celui de vos 20 ans ou encore 50 ans. Si vous ne voyez pas de différence flagrante, c’est que vous ne vous voyez pas vieillir, alors achetez vous un miroir !

Rien d’ordinaire

Mais la différence n’est pas seulement physique, elle se remarque également dans la manière dont vous passez le cap.  Souvenez-vous à l’âge de 7 ans quand vous ne pensiez qu’à courir partout sans raison et vous occupiez votre temps dans l’insouciance. A 20 ans déjà, vous avez une toute autre vision de la vie et votre fête sera tout autre. A 50 ans, je vous laisse imaginez … Alors ne rendez pas votre anniversaire ordinaire, car il signifie bien plus qu’une bougie de plus sur votre gâteau.

Mathilde Zufferey

Posted in Business0 Comments

Les jeunes se bougent!

l’Action 72 heures a été lancée dans toute la Suisse, jeudi 9 septembre à 18h11. 28’000 jeunes se sont impliqués dans plus de 580 projets différents.

Cette action a eu pour but de démontrer l’engagement bénévole des jeunes pour réaliser des projets d’utilité publique à différents niveaux. Tout projet était le bienvenu à deux seules conditions : cela devait être un projet d’utilité publique et respectant le développement durable.

Festival, half-pipe, collecte de fond, etc

Pour donner des exemples, des collectes de fond pour les sinistrés des inondations  au Pakistan ou encore des festivals furent organisés mais également des projets à plus petite échelle tel que revitaliser le lit d’un ruisseau ou encore construire un half-pipe (rampe utilisée pour les différents sports de glisse) dans un skate-parc. Toutes ces entreprises devaient être terminées naturellement après 72h, soit le 12 septembre à 18h11. Les jeunes n’avaient pas de moyens financiers à disposition, ce qui constitue une difficulté supplémentaire. Cette action a réuni plus de 28’000 enfants et jeunes âgés de moins de 25 ans dans la Suisse entière. Ils ont monté en tout et pour tout 580 projets.

Une jeunesse active

Cette idée à été mise en place par le CSAJ (Conseil Suisse des Activités de Jeunesse) et s’adressait donc à tout groupe ou association de jeunes motivés à faire bouger notre petite Suisse. Quel étonnant paradoxe entre cette action et la tendance actuelle qui prétend que les jeunes sont individualistes et ne pensent qu’à leur propre confort. Cet engouement pour ces différents projets démontre bien que les jeunes d’aujourd’hui ont une réelle conscience collective et cela clouera le bec aux personnes qui considèrent uniquement le pendant négatif du dynamisme de la jeunesse (violence, excès et autres).

Ignacio Chollet de couleur 3 nous fait la visite des différents sites où se tenaient les projets !

Claire Pasquier

Posted in Business0 Comments

Huit idées fausses sur la délinquance et la violence

 

Par Laurent Bègue |  Rue89.com
Laurent Bègue est professeur en psychologie sociale à l’université de Grenoble. Il publie ce mois de septembre, avec Gabriel Moser, « L’Agression humaine » chez Dunod. Pour Rue89, il revient sur huit idées reçues qui vont bon train sur la violence.

1Le monde est de plus en plus violent

Au cours des deux derniers millénaires, la mortalité par homicide a été divisée par des chiffres qui vont de 10 à 100 dans le monde occidental.

Selon le criminologue Manuel Eisner, leur fréquence était d’environ 40 pour 100 000 au XVe siècle dans les grandes villes européennes. Ce taux a drastiquement chuté à 11 pour 100 000 au siècle suivant, et à 3,2 pour 100 000 au XVIIe siècle. Au XXe siècle, il était de 3,2 pour 100 000. Il s’élève désormais à 1,1 pour 100 000 dans notre pays.

Le monde moderne serait donc moins violent selon cet important critère. Les armes contemporaines s’avèrent incontestablement plus destructrices, mais selon les estimations de l’anthropologue de Stanford Lawrence Keeley, la proportion de morts par guerre était beaucoup plus élevée dans le passé.

2

La vidéosurveillance permet de faire diminuer la délinquance contre les personnes

L’idée d’un contrôle total ou « panoptique », à laquelle Michel Foucault a consacré de nombreuses pages dans « Surveiller et punir », est aujourd’hui amplement investie par les techniciens de la prévention situationnelle de la délinquance, qui estiment que « la visibilité est un élément central de la prévention ».

Plusieurs synthèses générales de la littérature scientifique internationale indiquent cependant que les caméras n’ont aucun impact sur les violences physiques et que leur effet sur les vols est faible et essentiellement limité aux effractions et vols dans certains parkings à risque.

3

Les femmes sont moins agressives que les hommes

Les hommes donnent plus volontiers des coups de poing, secouent, frappent avec un objet et s’engagent dans une bagarre. Mais les femmes se montrent quant à elles plus enclines à pincer, griffer, ou donner des coups de pied.

Les filles emploient plus souvent l’agression relationnelle, blessant les autres en propageant des rumeurs, ébruitant des mensonges ou exerçant le rejet social.

Concernant les agressions entre partenaires, une monumentale synthèse de la littérature a indiqué que les femmes étaient légèrement plus enclines que les hommes à agresser physiquement leur conjoint. Lorsque les agressions féminines sont graves, une arme est souvent employée (dans 86% des cas contre 26% quand c’est l’homme qui agresse une femme).

Toutefois, les blessures graves ou mortelles sont plus fréquemment commises par des hommes, ce qui peut s’expliquer en partie par les différences de force physique : les hommes ont en moyenne 35 kilos de muscles (contre 23 kilos pour les femmes) et leurs muscles sont jusqu’à 40% plus forts biochimiquement, kilo par kilo.

4

Les conduites d’agression augmentent à l’adolescence

L’observation systématique des interactions entre enfants en crèche et à l’école, ainsi que plusieurs enquêtes épidémiologiques démontrent qu’à l’exception d’un faible pourcentage d’enfants pour lesquels l’agression semble très stable, la majorité est de moins en moins encline à recourir à des conduites agressives entre la petite enfance et l’adolescence.

Cette observation n’est pas limitée aux environnements sociaux les moins difficiles. Selon une vaste étude, la grande majorité des garçons des quartiers les plus pauvres du Canada avaient de moins en moins souvent recours à l’agression physique entre 6 et 15 ans.

5

Les adolescents ayant une activité professionnelle sont moins délinquants que les autres

Les adolescents ayant un emploi rémunéré ne sont généralement pas moins mais légèrement plus délinquants que les autres.

Selon les recherches de Marc Leblanc, professeur de criminologie à l’université de Montréal, ce phénomène s’explique par le fait que l’activité professionnelle précoce, souvent précaire et peu gratifiante, peut soustraire à l’influence parentale structurante, exposer à des pairs susceptibles d’initier des actes délinquants et donner des moyens d’échapper à la surveillance des proches grâce à l’accès à de nouveaux moyens de locomotion, par exemple.

6

L’amour de soi rend moins violent

Selon un stéréotype bien ancré, la violence serait la regrettable conséquence d’un « moi » qui s’autodéprécie. Les enquêtes menées auprès d’individus ou de groupes violents, incarcérés ou non, démontrent au contraire que ceux-ci se caractérisent plutôt par un moi surdimensionné.

On considère que les personnes qui sont fortement d’accord avec des affirmations comme « j’aimerais que quelqu’un écrive un jour ma biographie », ou « si je dirigeais le monde, il serait un meilleur endroit pour vivre » ont une tendance narcissique, c’est-à-dire une admiration aveugle de leur propre personne.

Lorsque ces individus sont rejetés, reçoivent une mauvaise évaluation ou sont provoqués, ils se montrent beaucoup plus agressifs que les autres.

7

Les films violents permettent de se libérer de l’agression

Visionner régulièrement des films violents à 14 et 21 ans augmente les conduites agressives de l’adulte, indépendamment du QI, de la classe sociale, des pratiques éducatives parentales ou du niveau de tendances agressives.

Plusieurs synthèses de la littérature impliquant plus de 100 000 participants cumulés confirment ces résultats. Non seulement on n’observe pas le fameux phénomène de catharsis, mais la violence visionnée augmente la violence réelle.

Par ailleurs, donner foi à l’idée de catharsis suffit à rendre plus agressif. Lorsque l’on amène ainsi des personnes à croire que leur humeur irritée (suite à une provocation en laboratoire) ne changerait pas quoi qu’ils fassent dans l’heure à venir (à cause des effets secondaires de « gel de l’humeur » induits par une pilule de « bramitol » (un faux médicament) qu’ils avaient avalée et qui était censée augmenter leur temps de réaction à une tâche de psychologie cognitive), la colère produite par une provocation ne conduit pas à une agression.

8

L’effet de l’alcool sur le cerveau produit des actes violents

L’ivresse n’est ni une cause nécessaire ni suffisante des conduites agressives. Avoir été alcoolisés, les gens sont plus agressifs mais aussi plus altruistes ou plus amicaux. Tout dépend de ce sur quoi se porte l’attention de la personne ébrieuse : c’est l’effet de « myopie alcoolique ».

L’un des mécanismes explicatifs concerne l’interprétation des conduites d’autrui : des hommes alcoolisés en laboratoire (1 gramme d’alcool par litre de sang, soit l’équivalent de cinq à six demis de bière) sont plus enclins à penser qu’une action ambigüe est intentionnelle.

Nos travaux indiquent également que les effets de l’alcool s’observent même sans molécule d’alcool : des personnes qui consomment un cocktail ayant un goût d’alcool (placebo) et se croient alcoolisées sont plus agressives après une provocation.

Enfin, le simple fait de présenter à des individus quelques millisecondes des mots liés à l’alcool stimule l’agression sans qu’ils n’aient bu une seule goutte d’alcool.

Illustration : une scène d’« Orange mécanique »

Posted in Actu, Business0 Comments

La rentrée mouvementée de mon frangin

Cette année, mon petit frère est entré en première année au CO. Jusque-là tout allait bien, il était presque heureux d’aller à l’école, ce qui est, en soit un petit miracle.

Il a jamais eu trop de difficultés, avait des bons profs, une bonne classe avec des gens qu’il aimait bien, bref, tout marchait comme sur des roulettes. Cela a un peu changé mardi passé… D’ailleurs, si je ne le connaissais pas depuis plus de 12 ans, je crois que je ne l’aurais pas reconnu lorsqu’il est rentré a la maison ce jour-là. Il était comme fou.

Un 3,5 en dictée
Je dis bien fou… pas juste un peu en colère, avec les larmes aux yeux ou en grognant contre celui-ci ou celle-la, comme il le fait parfois . Non, complètement hystérique le bonhomme ! Il était écarlate et hurlait tellement que j’ai été obligé de le traîner sous la douche froide pour le calmer. C’est qu’après cela, quand il a à nouveau été capable de parler dans la même langue que moi, que j’ai pu lui demander ce qu’il lui était arrivé de si dramatique pour qu’il se mette dans un état pareil. Il m’a répondu qu’il avait fait un 3,5 en dictée.

La gifle
Tout ça avec un air de grand malade, qui vient d’apprendre aujourd’hui que son cancer est incurable et qu’il ne s’en remettra pas. Je me suis retenu pour pas le gifler. Mon pauvre ami, à se mettre dans un état pareil pour quelque chose d’aussi banale. J’ai maintenant peur de voir ce que ça donnera quand il se fera planter pour la première fois par une fille.  Elsa Jaquet

Posted in Actu, Business0 Comments

Ricky Martin en Ché, tu blagues !

Le chanteur latino a deux ans pour se mettre dans la peau de Che Guevara. L’interprète de Un, dos, tresa accepté d’incarner le héros de la révolution cubaine dans une adaptation de la comédie musicale Evita. Le spectacle débutera en 2012 à Brodway.

On était déjà habitué à voir Ricky Martin faire tomber les fans dans les gradins lors de concerts live. Cette fois-ci, la star va plus loin. Il jouera à Broadway! Eh oui, la comédie musicale « Evita » se produira à New York en 2012. Le beau brun donnera la réplique à la séduisante Argentine Elena Roger, qui tiendra rôle principal d’Eva Peron. Ricky, quant à lui, interprétera Che Guevara. (DC)

La nouvelle de l’homosexualité de Ricky Martin a provoqué une onde de choc dans les coeurs de millions de femmes. A n’en pas douter, le chanteur de « Livin’ la Vida Loca » épouse réellement les paroles de sa chanson.

Posted in Actu, Business0 Comments

Cuisiner soi-même pour savoir ce que l’on mange

Essor des cours de cuisine, succès des émissions culinaires…Les Français se passionnent pour la bonne chère faite maison. 97% cuisinent ou ont quelqu’un dans leur foyer derrière les fourneaux régulièrement, selon un sondage TNS Sofres publié hier.

Commandé par le Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareil et d’équipement ménager (Gifam), ce sondage montre que près de 85% des Français savent préparer au moins un plat. Principale raison de cet engouement, la volonté de manger plus sainement et de façon plus diversifiée.Cité par 34% des sondés, ce motif arrive loin devant la possibilité de faire des économies (12%). L’idée de cuisiner soi-même pour savoir ce que l’on mange est omniprésente, comme en témoignent l’attrait pour les jus de fruits maison réalisés au blender ou le développement des jardins communautaires en ville.

S’amuser dans sa cuisine

Si le fait main rassure, il fait aussi plaissir. «Fini la “cuisine corvée”, désormais c’est une pratique enthousiasmante, créative et donc valorisante», souligne le sociologue Yohan Gicquel. Les jeunes chefs comme Cyril Lignac ou Jamie Oliver incarnent cette vision positive des fourneaux. Le Gifam a recensé pas moins de 3000blogs sur la cuisine, des recettes rapides aux vidéos en passant par les astuces pour faire un festin avec des restes. Sans compter la multitude de livres de cuisine dans les librairies. C’est enfin un plaisir partagé ou à partager. (DC)

Posted in Actu, Business0 Comments

Yann Arthus-Bertrand lance 10:10

Chers amis, la fondation GoodPlanet lance une grande campagne de mobilisation contre le changement climatique baptisée 10:10. Cette campagne est construite autour d’une idée simple : Chacun peut agir pour la planète. Et c’est facile.

10:10 invite toute personne, organisation ou entreprise à réduire volontairement ses émissions de gaz à effet de serre  de 10 % à partir de 2010.
N’attendons ni un accord international ni une décision politique pour nous retrousser les manches. Agissons ! Ici et maintenant.

10:10 est une campagne positive qui rompt avec le pessimisme ambiant : elle met en avant les efforts de celles et ceux s’impliquent dans la protection de notre planète et cherche à encourager d’autres à faire de même. 10:10 est fédératrice et apolitique : chacun est invité à y participer.

YAB

Le début officiel de la campagne est le 5 juin mais vous pouvez d’ores et déjà nous rejoindre et commencer à réduire vos émissions de gaz à effet de serre. Car demain ne nous attendra pas !

Nous lançons cette campagne avec nos seuls moyens, pour l’instant, aussi toutes les aides sont les bienvenues. Si vous ou vos connaissances souhaitez nous rejoindre dans cette aventure, merci de nous contacter à l’adresse suivante

1010@goodplanet.org

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

.

Amitiés,

Yann Arthus-Bertrand

Posted in Actu, Business, Lu et vu ailleurs0 Comments

Fleur du désert

Des milliers de petites filles par jour victimes d’injustice

L’excision est une pratique interdite, mais encore courante. Même là où on ne s’y attendrait pas : Paris, Londres. Pourquoi ?

C’est le combat de Waris Dirie. Une lutte sans fin contre cette pratique provoquant la peur et la douleur d’être une femme. Une histoire vraie. Celle d’une petite fille devant être mariée à l’âge de 13 ans qui décide de fuir son pays, seule et sans un sous. Son combat, ses douleurs, mais aussi l’espoir…

Un film percutant.

Synopsis : Issue d’une famille de nomades somaliens, Waris connaît une enfance rude mais heureuse car elle est entourée des siens. Mais quand son père décide de la marier à l’âge de 13 ans, Waris prend la fuite. Traversant le désert au péril de sa vie, elle atteint la ville de Mogadiscio et retrouve sa grand-mère. Cette dernière lui fait quitter le pays en lui trouvant un poste de « bonne à tout faire » à l’ambassade de Somalie à Londres. Waris y travaille pendant 6 ans, telle une esclave, totalement recluse et coupée du monde extérieur.

Quand la guerre civile éclate en Somalie, l’ambassade ferme. Waris se retrouve livrée à elle-même dans les rues de Londres, ne sachant pas un mot d’anglais. C’est alors qu’elle rencontre Marilyn avec qui elle se lie d’amitié. Cette jeune femme, délurée et originale, l’héberge et l’aide à trouver un emploi.

Travaillant dans un fast food, Waris est remarquée par un célèbre photographe de mode. Grâce à lui, elle rejoint une agence de mannequins. Malgré de nombreuses péripéties, elle devient rapidement l’un des plus grands top model international. Et pourtant, derrière les paillettes, elle est à jamais marqué d’une blessure : son excision faite à l’âge de 3 ans.

Amélie G

Posted in Business, NetBuzz0 Comments

Buzz


La vidéo la plus détestée de youtube!


Pour comprendre des clowns japonais, pas besoin de parler leur langue.

Nuage de crème

ENTRE NOUS ET VOUS

DOUBLECREME:CH, site d'information participatif. Envoyez-nous vos informations et vos liens préférés.
Contactez-nous (rubrique: contact) pour proposer:articles, reportages, opinion, manifestations, fête, photos et vidéos...

Competition

avril 2017
L Ma Me J V S D
« avr    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Polls

Quel est votre budget pour votre déguisement de carnaval?

  • Aucun, je ne me déguise pas (48%, 23 Votes)
  • Moins de 20 francs (23%, 11 Votes)
  • Entre 20 et 50 francs (13%, 6 Votes)
  • Entre 50 et 80 francs (10%, 5 Votes)
  • Plus de 80 francs (6%, 3 Votes)

Total des votants: 48

Loading ... Loading ...