Categorized | Lu et vu ailleurs

Du nouveau sur l’assassinat des moines de Tibéhirine

Par LEXPRESS.fr, publié le 20/04/2012

Les anciens ministres de la Défense, Charles Millon et des Affaires étrangères, Hervé de Charette ont été récemment entendus dans l’enquête sur l’assassinat des moines de Tibéhirine.

Qui a assassiné les moines de Tibéhirine? Le GIA de Djamel Zitouni, qui revendique l’attentat? Un autre groupe d’extrémistes? Des soldats de l’armée algérienne cherchant à camoufler une bavure? Aucune piste n’est écartée dans l’enquête. Ainsi, les anciens ministres de la Défense, Charles Millon et des Affaires étrangères, Hervé de Charette ont été entendus récemment pour élucider le mystère autour de l’assassinat des moines de Tibéhirine.

Entendu en janvier, Charles Millon, ministre de la Défense dans le gouvernement d’Alain Juppé en 1996, au moment du massacre des sept moines français, a affirmé au juge Marc Trévidic, n’être « au courant de rien », selon cette source confirmant une information du Parisien. « J’ai complètement ignoré le dossier … Nous n’avons jamais eu de suivi particulier de ce dossier avant l’enlèvement des moines, ni pendant, ni après », a-t-t déclaré, selon le procès verbal d’audition cité par le journal.

Nouveau tournant dans l’enquête en 2009

L’enquête sur le massacre des moines de Tibéhirine, qui a privilégié dans un premier temps la piste des GIA (groupe islamique armé) ayant revendiqué l’enlèvement des moines, a été relancée en 2009 avec le témoignage d’un ancien attaché militaire français, le général François Buchwalter, évoquant une « bavure » de l’armée algérienne. L’ex-officier avait assuré au juge en avoir informé les autorités françaises dont l’ambassadeur et le chef d’état-major des armées. « Je ne connais pas le général Buchwalter (…) S’il a fait un rapport, il n’est jamais remonté jusqu’à moi. (…) On ne m’a jamais parlé d’une ‘bavure’ de l’armée algérienne », avait répliqué Charles Millon dans la presse.

Entendu à son tour le 11 avril par le juge Trévidic, Hervé de Charette a confirmé qu’une cellule avait été mise en place au Quai d’Orsay après l’enlèvement des moines mais qu’il ne l’avait présidée qu’une seule fois, selon la source proche du dossier. Hervé de Charette a évoqué toutefois l’intervention d’un émissaire du GIA, le 30 avril 1996. En 2009, l’ancien chef de la diplomatie du président Jacques Chirac avait également assuré n’avoir rien su d’une éventuelle « bavure » de l’armée algérienne.

Marc Trévidic a par ailleurs entendu, fin mars, l’ex-préfet du Var et ancien bras droit de Charles Pasqua, Jean-Charles Marchiani qui avait été chargé d’une mission auprès du GIA. Il a confirmé au juge que la mission avait été décidée par Jacques Chirac pour négocier une rançon, mais que le Premier ministre, Alain Juppé qui n’en avait pas été informé y a mis fin, signant « l’arrêt de mort des moines », selon le témoignage de l’ancien préfet, cité par le Parisien.

This post was written by:

- who has written 77 posts on DOUBLECREME.ch.


Contact the author

Leave a Reply

Buzz


La vidéo la plus détestée de youtube!


Pour comprendre des clowns japonais, pas besoin de parler leur langue.

Nuage de crème

ENTRE NOUS ET VOUS

DOUBLECREME:CH, site d'information participatif. Envoyez-nous vos informations et vos liens préférés.
Contactez-nous (rubrique: contact) pour proposer:articles, reportages, opinion, manifestations, fête, photos et vidéos...

Competition

avril 2012
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Polls

Quel est votre budget pour votre déguisement de carnaval?

  • Aucun, je ne me déguise pas (48%, 23 Votes)
  • Moins de 20 francs (23%, 11 Votes)
  • Entre 20 et 50 francs (13%, 6 Votes)
  • Entre 50 et 80 francs (10%, 5 Votes)
  • Plus de 80 francs (6%, 3 Votes)

Total des votants: 48

Loading ... Loading ...