Categorized | Actu

En Syrie, une révolution pas comme les autres

Fady FADEL • L’Orient Le Jour (Liban) Comment rassurer les Syriens, appartenances politiques, civiles, militaires et religieuses confondues ? Dans son interview télévisée en date du 21 août 2011 (1), le président syrien Bachar el-Assad a annoncé que de nouvelles élections législatives auront lieu avant février 2012. C’est cette nouvelle Assemblée parlementaire qui sera compétente pour la révision, ou non, de la Constitution syrienne.

Bien que cette promesse, qui se projette dans un avenir à court terme, porte les germes d’une certaine compréhension des revendications populaires, il n’en demeure pas moins qu’elle est, en soi, insuffisante pour répondre aux attentes de la population manifestante. Aussi, en date du 28 août 2011, le président syrien a-t-il promulgué un décret-loi concernant la liberté de presse (2). Dans ce texte, il est clairement indiqué qu’un journaliste ne peut plus être arrêté et emprisonné dans l’accomplissement de sa mission et qu’il a librement accès aux différents services publics pour la collecte d’informations.

Néanmoins, en cas d’atteinte à l’intérêt de la nation, de collaboration avec l’ennemi ou d’atteinte à l’unité nationale, le journaliste sera immédiatement arrêté, jugé et emprisonné. Encore faut-il savoir, à travers la future jurisprudence, en quoi consiste l’atteinte à l’unité nationale ou à l’intérêt de la nation.

Toutefois, force est de reconnaître que des efforts sont faits, bien qu’insuffisants au regard des attentes de la population. Il semble jusqu’à présent que ni les revendications des manifestants ni les réformes annoncées ou promises n’ont fait l’objet de dénonciation partisane par les communautés confessionnelles. Il reste que le régime a marqué quelques points sur les plans de la politique étrangère de la Syrie, son contrôle des forces armées militaires et sécuritaires et la position intransigeante à l’encontre d’Israël.

Sur le plan international, le régime a conclu une alliance solide avec l’Iran tant sur le plan économique que sur le plan géopolitique, ce qui fait de la Syrie l’acteur principal du renforcement ou de l’affaiblissement du Hezbollah libanais, ennemi juré d’Israël. En second lieu, son appui indéfectible à la cause palestinienne en fait le principal soutien au Hamas. En troisième lieu, l’entente implicite entre Américains et Syriens sur le contrôle des frontières syro-irakiennes constitue un point stratégique fort dans le maintien de la sécurité en Irak, à la veille du retrait américain de ce pays. En quatrième lieu, le refus des Assad père et fils d’engager des négociations directes avec Israël, comme l’ont fait les puissances sunnites de la région (Égypte, Jordanie, etc) constitue pour l’opinion publique syrienne une force d’opposition politique contre l’occupant israélien. Enfin, la loyauté des forces sécuritaires et militaires constitue une valeur sûre pour moins de pression politique et populaire pour les réformes, comme ce fut le cas en Tunisie et en Égypte.

Face à ces données qui constituent un point fort dans la realpolitik du régime, il n’y a pas de propos pertinents de la part des opposants et de leur conseil pour rassurer l’ensemble des Syriens quant aux échéances nationales et régionales.

Ne faudrait-il pas réitérer la position de l’opposition syrienne à une paix négociée bilatéralement au Moyen-Orient ? Ne faudrait-il pas rassurer les alliés iraniens qu’un changement politique n’affecterait pas la stratégie géopolitique irano-syrienne qui interpelle l’Occident ? Ne conviendrait-il pas de rassurer l’armée syrienne sur les mérites de son unité face à Israël ? Ne faudrait-il pas approfondir les rapports avec la Russie, qui considère toujours le régime syrien comme étant sa fenêtre méditerranéenne et sa porte sur le conflit arabo-israélien ? Ne faut-il pas dénoncer d’une façon claire et nette les actions terroristes commises à l’encontre des minorités chrétiennes en Irak et en Égypte, d’autant plus qu’il existe des penseurs et des militants chrétiens syriens dans l’opposition (Michel Kilo, Anwar el-Bounni, Jean Antar, etc) ? N’est-il pas temps de rassurer les minorités en parlant de tolérance et d’égalité de tous les Syriens devant la loi et dans l’accès à la haute fonction publique, voire d’un système politique qui garantit leur participation active à la vie politique ?

Tant que l’on n’aura pas apporté des réponses à ces questions vitales et géopolitiques, les minorités en Syrie continueront d’hésiter face à un changement. Bien que des axiomes semblent aujourd’hui s’imposer au niveau de certaines libertés publiques, il n’en demeure pas moins que la vision comparative prédomine dans l’approche des minorités en Syrie. C’est à la majorité désormais de rassurer et de proposer des valeurs démocratiques fondées sur l’égalité en droit et en dignité de tous les citoyens et sur les libertés religieuses qui constituent le prolongement des autres libertés publiques.

À ce prix, la peur des minorités sera éradiquée. Ces dernières deviendront ainsi davantage des acteurs du changement que plutôt, le cas échéant, les bénéficiaires.

1) Journal L’Orient-Le Jour du 22 août 2011 en ligne, consulté le 22 août 2011.

2) Journal L’Orient-Le Jour du 29 août 2011 en ligne, consulté le 29 août 2011.

This post was written by:

- who has written 77 posts on DOUBLECREME.ch.


Contact the author

Leave a Reply

Buzz


La vidéo la plus détestée de youtube!


Pour comprendre des clowns japonais, pas besoin de parler leur langue.

Nuage de crème

ENTRE NOUS ET VOUS

DOUBLECREME:CH, site d'information participatif. Envoyez-nous vos informations et vos liens préférés.
Contactez-nous (rubrique: contact) pour proposer:articles, reportages, opinion, manifestations, fête, photos et vidéos...

Competition

octobre 2011
L Ma Me J V S D
« mai   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Polls

Quel est votre budget pour votre déguisement de carnaval?

  • Aucun, je ne me déguise pas (48%, 23 Votes)
  • Moins de 20 francs (23%, 11 Votes)
  • Entre 20 et 50 francs (13%, 6 Votes)
  • Entre 50 et 80 francs (10%, 5 Votes)
  • Plus de 80 francs (6%, 3 Votes)

Total des votants: 48

Loading ... Loading ...